Archive

Archive for the ‘Windows’ Category

Comparaison de 2 fichiers sources

10 octobre 2010 Commentaires fermés

Qui ne s’est jamais retrouvé en présence de 2 versions de codes sources sans se souvenir quelle est la dernière version, ou quelles sont les différences entre elles ?

 WinMerge est un outil Open Source de différenciation et de fusion pour Windows. WinMerge peut comparer des dossiers ainsi que des fichiers, en représentant les différences dans un fichier texte visuel qui est facile à comprendre ou manipuler.

Téléchargement depuis le site : http://winmerge.org/?lang=fr

Catégories :programmation, Windows

W7 – moniteur de fiabilité

11 septembre 2010 Commentaires fermés

En bidouillant W7 j’ai découvert le moniteur de fiabilité. Pour le lancer, allez dans Panneau de configuration -> centre de maintenance -> Moniteur de fiabilité. Il est possible de donner une fenêtre temporelle, et les problèmes sont affichés de manière graphique:

Capture écran

moniteur de fiabilité

On remarquera ici que W7 s’est planté régulièrement… A sa décharge, le problème survient toujours lors de la mise en veille (ou d’en ressortir!)

Windows 7 – détection graphique faible?

4 avril 2010 Commentaires fermés

Une amie m’a demandé mon portable pour faire une présentation avec une beamer. Comme j’avais déjà utilisé *ce* matériel, je lui ai confié mon outil (un Dell Vostro 1700) en toute confiance le jour précédent sa démo. Or elle n’est pas parvenue à afficher la moindre image, malgré qu’un gymnasien sur place essaie différentes combinaisons de résolution d’écran. Un autre PC a dû être amené en catastrophe…
Puce à l’oreille, j’essaye mon PC sur un écran LCD avec un câble adéquat. Rien! pas la moindre image! Pris d’un doute, je fais le même essai avec le PC du fiston: tout est OK…
Le problème vient du driver installé par Windows 7: VGA Standard. Comme la résolution (1920 x 1200) était bonne, je ne me suis pas méfié. Et comme mes dernières présentations au Microclub étaient une fois à distance par LogMeIn, et la seconde sur pièce, je ne me suis plus du tout rappelé que le PC n’avait plus été connecté à un beamer depuis l’utilisation de W7!
Dell n’offre aucun support ou mise à jour de l’OS sur cette machine. Pour remettre en service la sortie via la prise externe, j’ai dû charger les drivers de NVDIA directement sur le site du fabricant. Maintenant, la combinaison de touches [Win] + [P] me permet de sélectionner le mode: Ordi seul – dupliquer – étendre – Beamer seul.
Prochaine conférence… Ouf, j’ai eu chaud… je me serais fait avoir.

Yves Masur

Windows 7 – suprimmer une ancienne installation

28 février 2010 Commentaires fermés

Sur une partition restait une ancienne installation de Windows 7. Impossible de la supprimer, même comme administrateur – c’est un comble, non? Si je pouvais changer son nom, pas moyen de retrouver les environ 8 Go de ce répertoire. Bon, formater la partition est toujours possible, mais y a-t-il plus simple? Ou plus élégant? Un essais ce jour m’indiquait qu’il fallait une autorisation « Trustedinstaller« , comme si j’étais un installateur de pacotille!

La solution est de s’approprier les droits pour ce faire. Soit: clic droit, Propriété, onglet Sécurité, bouton [Avancé] (sinon vous pouvez voir les droits, mais rien changer), Modifier les autorisations et une nouvelle boîte de dialogue vient.

autorisations

autorisations

Il s’agit ensuite de s’approprier les autorisations, en cliquant sur le groupe « Utilisateurs » et allant dans l’onglet « Autorisation effectives ».

Comme prévu, les droits effectifs sont des coches vides…

Aller sur [Sélectionner] et une nouvelle boîte s’affiche: « Sélectionner un utilisateur ou un groupe », avec un champ « Entrer le nom de l’objet à sélectionner ».

Hé bien, l’objet c’est le nom de l’utilisateur que vous êtes, probablement sur le PC en cours. Dans mon cas, « VOSTROYves » (VOSTRO est le nom du PC).

Si le nom est vérifié, il se souligne. Mais on ne peut toujours rien changer… Revenir à l’onglet « Propriétaire ». Maintenant, il y a 2 nouvelles lignes, « Administrateurs » et « VOSTROYves » .

Ensuite, l’appropriation est un jeu d’enfant; on coche [x] remplacer le propriétaire des sous conteneurs et objets!

remplacer_proprio

remplacer_proprio

Comme c’est (enfin… c’était) le répertoire système, une ou deux confirmations sont à cliquer;  puis en tant que proprio, rien ne nous empêche d’éliminer tous ces fichiers inutiles.

Remarquez au passage que le disque est « D: » !

Yves Masur

W7 – backup, essais de restauration

19 février 2010 2 commentaires

Les version de Windows précédentes utilisaient NTBACKUP pour copier des fichiers sur une sauvegarde. Une optimisation plus user friendly est implémentée sous W7. Mais comment se passe une restauration depuis zéro? Il faut un certain courage pour s’y lancer. Ou avoir confiance dans le système…

Comme ma version (RC2) arrive au terme de sa période – plus que 10 jours!! – c’est le bon moment pour s’y mettre. Bien entendu, je lance un dernier backup sur un disque de 500 Go connecté par USB, avant d’insérer le DVD de la version finale de W7 et redémarrer le PC. Comme je n’ai plus utilisé Vista depuis, je me propose de formater et installer sur cette partition. Que j’efface (tiens, j’ai plus de place tout à coup!). Et que je formatte, et sélectionne comme LA partition W7 (tiens, W7 demande 100 Mo pour y faire des sauvegardes).

Suit la série d’installation et redémarrage… la clef… le WLAN, la clef WPA… l’utilisateur… le password… le clavier… la langue… la zone. Me voici devant un bureau vierge, avec une résolution minable. Que je passe immédiatement en 1920 x 1200.

Restauration des fichiers: elle redonne tous les fichiers qui étaient dans le chemin C:Users(nom); pas de souci de ce côté. Si un fichier existe déjà, par exemple « desktop.ini » qui est un fichier caché, il pose la question et propose le même traitement pour la suite:

  • ecraser par celui de la sauvegarde
  • conserver
  • remplacer et conserver un copie, au cas où

Evidemment, mon bureau n’a pas changé… Faut-il ré-installer tous les programmes? Essayons avant cela la…

Restauration du système: un avertissement m’indique que la récupération standard suffit pour la plupart des problèmes, sinon, il est possible de passer à la version avancée. Allons-y pour la standard. Après la restauration, le système me délogue et redémarre. Et après l’ouverture de session, je me retrouve devant un bureau pourvu d’icônes… standard. Je 2xclique dessus Total Commander, et contre toute attente, il se lance! Idem avec Code::Block, DOSBOX, TTermPro… jusqu’à SoundRescue, qui prétend ne pas être enregistré. Humm… Mon soupçon augmente lorque je regarde C:Program Files, qui est quasi vide; il se vérifie lorsque la dé-installation de programme est vide, et se confirme lorsque je vérifie le lien de VNC: « D:Program FilesRealVNCVNC4vncviewer.exe ». Ils pointent sur la partition D:, qui – toujours présente – est l’ancienne de W7!!

En outre, tous les programmes installés « à la main » dans la racine de C: n’y sont pas non plus. Je les ai repris de la partition D:. En guise de conclusion, le backup de W7 sauvegarde vos données de profil, mais guère plus.

Yves Masur

Wireshark opérationnel sous W7

18 novembre 2009 Commentaires fermés

Wireshark 1.2.4 (stable) has been released – ça fait plaisir! Enfin on peut utiliser cet analyseur de réseau sous Windows 7. Et il s’installe sans coup férir (32 bits – je n’ai plus la 64 bits…)

En effet, pour le projet « Barrette écologique »,  j’avais besoin de sniffer ce qui se passe entre le module MXBOARD. Jusqu’ici, je devais passer par le débugger et voir ainsi les trames reçues/envoyées, via ligne série!

Le but est de trouver une requête régulière que ferait un PC, pour lancer un timer de prolongation de durée de l’enclenchement du secteur.

//Yves

Liens – jusqu’ou?

23 juin 2009 Commentaires fermés

Or donc Vista et W7 supportent les liens sur les arborescences NTFS. Jusqu’ou? voici quelques expériences, faites sur un dique à 2 partitions: C: et D: qui ont Vista et W7 64 bits. Le système démarré obtient le C:, l’autre le D: et respectivement. Un seul répertoire temp est suffisant; on peut le créer ainsi:

C:>mklink /J temp d:temp
Jonction créée pour temp <<===>> d:temp

Ainsi l’on voit c:temp et D:temp, mais le « vrai » est sur D:, est c’est transparent:

C:temp>dir
 Le volume dans le lecteur C s'appelle Vista
 Le numéro de série du volume est 4C45-D48C
 Répertoire de C:temp
20.06.2009  11:02    <REP>          .
20.06.2009  11:02    <REP>          ..
11.06.2009  10:05           131'906 cmd-c.pdf
06.06.2009  06:25               403 driverinst.log

Pour la petite histoire, le disque C: avait déjà un lien sur c:temp, nommé tmp. Ce dernier était un moment orphelin, vu que le répertoire cible « C:temp » était détruit en vue de le remplacer par le lien sur son alter-ego de D:temp. Et maintenant, si je liste C:tmp, le contenu est automatiquement celui de D:temp !

Qui dit mieux? Un programme, pour voir. La tricherie est assez monstrueuse: j’envisage de lancer non moins que Firefox de W7 (en 32 bits, donc dans le répertoire x86) par la session Vista. Un premier essai ne fonctianne pas, car des résidus sont restés dans « Programm Files » de Vista:

C:Program Files>mklink /J "Mozilla Firefox" "d:Program Files (x86)Mozilla Firefox"
Impossible de créer un fichier déjà existant.

La destruction du répertoire soigne le mal; et on reprend:

C:Program Files>mklink /J "Mozilla Firefox" "d:Program Files (x86)Mozilla Firefox"
Jonction créée pour Mozilla Firefox <<===>> d:Program Files (x86)Mozilla Firefox

Ensuite, je crée le raccourci sur l’EXE mappé dans le lien. Celui-ci possède le répertoire: « C:Program FilesMozilla Firefoxfirefox.exe ». Il vise dont à travers le lien! Et ça fonctionne pile-poil.

En conclusion, on peut grâce aux liens arranger  des configurations sans ré-installer, installer à double ou copier les mêmes données. Prudence avec les backup…

Yves Masur