Archive

Archive for the ‘réseau’ Category

Barrette écologique – suivi

23 novembre 2009 13 commentaires

Comme ce projet avance par étapes, je me propose d’en relater les avancées ici. Eh oui, c’est finalement assez complexe, et ça mérite quelques éclaircissements. Il ya :

  • Le hard
  • le logiciel bas niveau
  • les processus LAN
  • du temps réel
  • l’interface WEB
  • de la compression
  • des stockages et transmission de données

Actuellement (novembre 2009),  le hard est posé dans les grandes lignes; mais pas complètement arrêté. La clock RTC sera matérialisé par un DS1307, une pile, un quartz. La commande de triacs sera fortement inspirée d’une interface de Franic (merci Laurent!).

Les couches logicielles assez bien définies; toutefois, c’est la partie qui risque de subir les plus grand changements – même si le hard est terminé! Chacun pour

clock et datas

clock et datas

ra peaufinner son interface WEB. Pour cela, il faudra une bibliothèque bien établie de tags, et de modules en Javascript. Et de modules en C, bien sûr.

Le tout est téléchargeable ici: http://yves.masur.microclub.ch/articles/

Ce n’est pas vraiment un article, mais il y a: le code source, les pages WEB, et deux documents au format pdf. « MXBOARD_decouverte » présente les différentes facette de cette plateforme, alors que « barette » est le cahier des charges – qui se transforme en cahier de réalisation petit à petit.

Yves Masur

Publicités
Catégories :Ecologie, hardware, programmation, réseau, web Étiquettes : , , , , ,

Wireshark opérationnel sous W7

18 novembre 2009 Commentaires fermés

Wireshark 1.2.4 (stable) has been released – ça fait plaisir! Enfin on peut utiliser cet analyseur de réseau sous Windows 7. Et il s’installe sans coup férir (32 bits – je n’ai plus la 64 bits…)

En effet, pour le projet « Barrette écologique »,  j’avais besoin de sniffer ce qui se passe entre le module MXBOARD. Jusqu’ici, je devais passer par le débugger et voir ainsi les trames reçues/envoyées, via ligne série!

Le but est de trouver une requête régulière que ferait un PC, pour lancer un timer de prolongation de durée de l’enclenchement du secteur.

//Yves

Appart gratuit a Marrakech!!

28 février 2009 Commentaires fermés

Roger Hurliman nous communique, de Marrakech:

Dans notre mise à disposition gratuite des studios de Marrakech, il resté juillet – août – septembre. La piscine en fonction sera arborisée. La climate marche pour composer avec les 45° prévus.

Dès 25 septembre les studios deviennent payant alors profitez car il y a encore des vols EasyJet à 60.00 frs. Seuls les membres ayant payé leur coti 2009 (hé hé hé…le caissier) sont reçus gratuitement!

Pour les photos c’est pas triste! Ma connexion est en CDMA 115bds. Mais, folklore oblige, on va vers les 54 bds si le vent est de dos. Une interruption par 4 minutes, alors mon site est loin d’être à jour.

En voilà deux ou trois au moment ou on peint l’exérieur et on fait les cheminées.
Les photos des studios viendront, elles sont sur l’ancien ordi…

Il y a donc deux studios de 1 chambre avec clim et salle de bain au premier. Là où l’ouvrier peint
On vous méne au bus (2 km) et vous êtes comme sur la ficelle direct à Marrakech. On vient vous rechercher c’est tout et gratuit Le reste à votre charge bien sûr. Ne rien faire que la piscine = gratuit

D’autres questions ??
Roger Hurlimann, tel. 00212 72 77 46 34Exterieur

cheminée

ADSL Swisscom

14 décembre 2008 7 commentaires

 

Durant l’été, j’ai contracté un abonnement d’accès internet ADSL avec Swisscom.

L’abonnement en question comprenait un débit 5000/500 (upload/download) d’une valeur de CHF 49.- par mois.

En novembre, j’ai téléchargé des fichiers images de diverses versions linux; il me semblait que le débit n’était pas aussi rapide qu’au début de mon abonnement. J’ai donc effectué plusieurs tests de vitesses (speed.bluewin.ch, et speedzilla). Je me suis rendu compte que mon débit (upload) était compris entre 2300 et 2900. J’ai donc appelé la hotline de lopérateur; on m’a expliqué qu’il y avait certainement un réglage faire, et on m’a fait faire 2 « reset » de mon router, puis la vitesse est monté à 3800 ! mais pas encore à 5000 ! l’opérateur m’a demandé de patienter encore 1 à 2 jours, ce que j’ai fait. Puis, après une semaine, mon débit était toujours compris entre 3300 et 3800 ! J’ai donc rappelé Swisscom pour me plaindre. Cette fois, on m’a demandé si j’étais intéressé à bluwinTV, j’ai répondu que non et on m’a simplement dit que mon débit ne dépasserait pas 3800 pour des raisons techniques! N’étant pas d’accord, car pour 49.- mensuel, je devait recevoir un débit de 5000/500, l’opérateur me proposa alors un nouvel abonnement de 3500/300 à CHF 34.- par mois. J’ai accepté cette solution, car ce débit me suffit.

Toutefois, je trouve la façon de faire de swisscom pas très honnête. De plus j’ai l’impression qu’ils ont un problème de débit du fait qu’ils gardent de la « réserve » pour les clients bluewinTV !

Alors si vous avez un abonnement chez swisscom contrôlez votre vitesse !

Catégories :IT, réseau, Uncategorized Étiquettes :

La barrette secteur écologique MICROCLUB

6 décembre 2008 8 commentaires

L’idée

M’est venue en pensant à tous ces périphériques connectés plus ou moins intelligemment sur le secteur, que l’on pouvait faire mieux. Mieux que laisser ce bazar enclenché ou au mieux, enclenché/déclenché par le PC de bureau.

Un simple (!) horloge fait déjà mieux. Mais est-ce suffisant?

horloge-electronique

L’utilité

Par exemple, vous avez un PC, lampe de de bureau, chargeurs divers, imprimante, modem VDSL et routeur wi-fi.
Si le PC est allumé, tout est enclenché. Par contre, s’il est éteint, la lampe de bureau doit être éteinte. Les chargeurs devraient être enclenchés comme le PC, mais avec au moins un minimum de 6H par jour (horloge + tempo). Par contre, l’imprimante (réseau?) ainsi que le VDSL et le wi-fi restent allumés jusqu’à 23h. Sauf s’il y a du trafic internet: un portable est peut-être toujours actif, par exemple.
L’horloge pour ce bazar pourrait être 17h-23h les jours de semaine, 8h-24h00 samedi, 9h-23h dimanche. Le tout programmable, bien sûr. Par contre si quelqu’un utilise le PC la journée, le reste s’enclenche aussi et serait maintenu tant qu’il y a du trafic sur le net. Ou par un bouton qui lance une tempo de, mettons 1h, puis surveille le trafic réseau LAN pour les prolongations.

Le projet

Posons donc quelque définitions. Bien entendu, scalable et transformable à souhait!

Il faut au moins :

  • 6 prises
  • dont 2 assez espacées pour accepter des chargeurs
  • 1 avec un capteur de courant,
  • 5 relais de commande
  • Une horloge RTC
  • ? Éventuellement un afficheur LCD
  • ? Un connecteur LAN RJ45
  • ? une télécommande
  • un/des boutons
  • un CPU pour gérer tout ça
  • Une mécanique qui intègre cet ensemble

Donc, en plus d’avoir des idées globales, il faut du personnel pour les réaliser:

  • un électronicien (LAN, low-power, courant faible)
  • un informaticien (WEB + Embedded + realtime)
  • un mécanicien (boitier, plastic, industrialisation… si ça tire fort!)

Le goupe de réalisation

Dans sa séance du 05/12/08, l’AG a décidé de porter cette proposition comme micro-projet, financé à hauteur de 1000.- pour les frais. Toute personne intéressée est donc priée d’annoncer sa participation auprès du soussigné: ymasur[at]microclub.ch

Il est prévu de se voir en avant séance du Microclub, éventuellement un autre jour/soir.

WiFi versus PowerLine

1 juin 2008 Commentaires fermés

Lorsque le modem est au sous-sol et le PC dans le salon, vous avez trois options de liaison:

    1 – tirer des câbles dans l’appartement

    2 – brancher deux modem « PowerLine », soit transmettre les datas par le secteur

    3 – connecter par les ondes, soit brancher un routeur WiFi

L’option 1 est la meilleure en terme de bande passant, mais pas très pratique à mettre en oeuvre. Ni à utiliser, si l’on a un portable susceptible d’aller dans n’importe quelle pièce. Le PowerLine fonctionne bien, même s’il est très critiqué par les radio-amateurs (voir: http://www.von-info.ch/technique/plc/PLC.htm ). WiFi a la cote, et prend de plus en plus d’ampleur, les prix chutent.

Voyons donc en détail ce qui diffère des techniques PowerLine et WiFi. Dans les deux cas, la sécurité n’est pas un problème: il suffit d’enclencher le cryptage. Quand à la fiabilité de la transmission, les deux souffrent de faiblesses. Le PowerLine voit sa bande passante diminuer fortement avec le changement de phase et l’introduction de bloc d’alimentation à découpage dans les prises… En effet, les chargeurs de tout poil diminuent de taillent, mais en contrepartie augmentent la fréquence du découpage et, par conséquent, l’injection de fréquences peu compatibles avec des courants porteurs…

L’expérimentation du WiFi montre des variations de la qualité de la transmission inexpliquées, ou bien sûr simplement par l’orientation des antennes, de la présence de murs ou meubles faisant écran. La mobilité est par contre totale. Bien entendu, si vous travaillez longtemps avec le portable, il lui faut une connexion secteur. Mais ça fait un câble de moins comparé au PowerLine.

On remarquera que si quasi tous les portables sont doté d’un élément WiFi, aucun à ma connaissance n’est équipé de PowerLine, qui pourrait par exemple être inséré dans le bloc secteur.

Si les deux techniques de communication de données fonctionnent à satisfaction, laquelle est la plus rapide? Ou d’abord, comment les tester individuellement? Pour cela il suffit de pinger un device connu, puis de retirer le câble réseau ou d’éteindre le module Wifi du PC de façon à n’avoir qu’une liaison active. Le retrait du câble suffira dans mon cas, car c’est la liaison préférée. Mais est-elle la meilleure? Analysons.

Par le câble et PowerLine:

C:\>ping zyxel

Envoi d’une requête ‘ping’ sur zyxel [192.168.1.1] avec 32 octets de données :

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=3 ms TTL=254

Par le WiFi:

C:\>ping zyxel

Envoi d’une requête ‘ping’ sur zyxel [192.168.1.1] avec 32 octets de données :

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=2 ms TTL=253

Ce ping est celui de mon modem routeur ( entre nous, assez minable comme routeur, car le DNS ne vaut que pour 4 adresses). Pour ne pas encombrer l’affichage, j’ai supprimé les autres lignes de la commande ping; par défaut 4 essais sont lancés. On constate que la voie WiFI est meilleure (malgré le passage dans le routeur) que celle du PowerLine, pourtant plus directe au niveau IP. En effet, les modems PowerLine se comportent comme des switch (pas de routage, ni de NAT).

Ceci se remarque par le Time To Live qui passe à 253 par la voie WiFi.

La bande passante est limitée (dans mon cas, bien sûr) à environ 7 Mb/s; tandis que le WiFi affiche 48 Mb/s (avec un max à 54 Mb/s). Ceci s’observe dans le temps de réponse, plus court.

Conclusion (actuelle, compostable…) le WiFi peut remplacer avantageusement le PowerLine.

Catégories :réseau, Uncategorized

Ajout d’un routeur WiFi

27 mai 2008 Commentaires fermés

Afin de me libérer des câbles, je me suis proposé d’ajouter un router WiFi dans ma config at home. Il faut savoir que depuis ma dernière expérience – pas concluante – le wireless a fait des progrès. Et les prix ont chuté à moins de 100.-. Or donc, je me décide pour un Netgear 54 Mb G, modèle WGR614. En oubliant que Netgear est le roi de l’utilisation du DHCP, et que j’ai tout mis mon matos en adresses fixes. Entre autre à cause d’un SAN Netgear qui bouffe 4 adresses IP, alors que le Modem Routeur n’en délivre que… 4.

Mais voyons ce qui se passe. Connecté, le router veut se mettre en 192.168.1.1. Cette adresse ne vous rappelle rien? C’est la même que celle du modem ADSL… Et il me signale qu’il n’arrive pas à reconnaître la config du réseau, ni l’adresse fournie par mon provider. J’essaie ce demi-mensonge: oui, j’ai une adresse fixe, c’est 192.168.1.6 (vrai, mon PC est ainsi relié), et la passerelle par défaut est en 192.168.1.1. Mais peine perdue. J’apprends alors à utiliser le bouton de reset de la config (tenir 20 secondes).

A deux doigts de renoncer après moult essais, j’ai finalement opté pour la reconfiguration du modem ADSL, de manière à servir de DHCP pour 1 adresse, ce qui a passé. Une fois que le routeur Wifi a pris sa config, j’ai pu aller la figer en fixe, élargir le masque et reprogrammer le modem ADSL en fixe, comme avant.

Ouf! Maintenant j’ai deux connexions LAN.

Catégories :réseau