Accueil > web > Google Chrome – quelques tests

Google Chrome – quelques tests

5 septembre 2008

Voici donc un nouveau venu dans le monde impitoyable des butineurs: Google Chrome. Le download se fait sans problème, ainsi que son installation (actuellement, seulement pour Windows XP et Vista, viendra sur Mac et Linux prochainement). Cela prendra 47 Mb sur votre disque – Firefox m’en prend actuellement 108 Mb. Il propose de reprendre les paramètres de Firefox ou d’IExplorer.

La navigation propose immédiatement des onglets. La place prise en mémoire vive semble la même que Firefox, soit ~50 Mb, tandisque IExplorer en prend 80. Avec une différence: il y a 3 instances de chrome.exe, et à chaque onglet ouvert, une nouvelle instance est lancée, cependant de taille plus réduite. Ceci explique que, si un volet « plante », le fermer sans tout quitter est possible.

Une option permet de créer des raccourcis (appelé: Créer des raccourcis vers des applications). C’est un fichier (défaut: sur le Bureau), contenant, par exemple pour ce site, la commande lançant chrome avec l’url: C:\Users\Yves\AppData\Local\Google\Chrome\Application\chrome.exe  –app=https://microclub.wordpress.com/

La navigation ne semble pas poser de problèmes majeurs; bien que je ne sois pas parvenu à lire certains flux rss (dont le mien!). Peu de boutons; utilisation du click droit pour des opérations classiques, la sobriété est plaisante. Les commandes Ctrl + et – agissent sur la taille du texte présenté, tel que le font Explorer et Firefox.

Un ami m’a dit ne pas pouvoir ouvrir de pdf sans planter; je ne l’ai pas constaté.  Les boîtes de dialoguent sont mal dimensionnées; une partie du texte est invisible. Est-ce la version française ou ma résolution (1920x 1200) qui gêne? Of course, les premiers bugs sont déjà sortis: une-faille-de-securite-pour-chrome

On s’en doute, Google va utiliser cette fenêtre pour proposer des applications proches de suite tel que Office de MS. Affaire à suivre, donc.

Yves Masur

Publicités
Catégories :web Étiquettes : , ,
  1. 5 septembre 2008 à 09:01

    J’ai oublié d’indiquer la version: 0.2.149.27, build 1583; difficile de lire ce qu’il y a en dessous – bug de la fenêtre…

  2. 6 septembre 2008 à 07:17

    Autre information, vue sous: Liberation
    Google Chrome est un projet open source basé sur Webkit – le moteur derrière l’iPhone et Safari, et utilisé par Google Android, le prochain système d’exploitation pour téléphone – et intègre par défaut Google Gears, qui permet d’exécuter certaines applications tout en étant déconnecté d’Internet.

  3. 6 septembre 2008 à 09:34

    Au début j’ai pas compris pourquoi Google s’est mis à faire un browser. Il faut dire qu’on comprend jamais tout de suite ce que fait Google. Et puis j’ai vu ça . Chrome, c’est en fait une super machine à JavaScript, 10x plus rapide que firefox, lui même 10x plus rapide que les « Explorer » de ‘Crosoft qui s’obstine à croire que .NET a de l’avenir sur le Web …

    Bref, comme par hasard, les applications de Google genre Gmail et autres tournent à une vitesse stupéfiante sur Chrome. Dès qu’il y aura un truc pour avoir ses bookmarks delicious sous Chrome, je l’adopte.

    Quoi! Vous ne connaissez pas le génialissime delicious ???

  4. 11 septembre 2008 à 01:54

    Oui en effet le plus stupéfiant c’est la vitesse d’exécution des « outils » google à travers Chrome. L’avenir réserve de bonnes surprises même si Chrome n’est pas si exceptionnel … quoi que pour une version 0.2 et des poussières, il y a encore de l’avenir

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :