Accueil > Uncategorized > Quelques mots à propos du journal Mi-Chronique et de son évolution.

Quelques mots à propos du journal Mi-Chronique et de son évolution.

8 novembre 1996

(lettre lue à l’Assemblée Générale 1996, retrouvée en mai 2008)

Chers Micro-Clubistes,

Je regrette de ne pouvoir vous dire moi-même ces quelques mots, étant bloqué dans le meilleur des cas quelque part en Valais dans une casemate de béton d’ou ne sort qu’un tube de diamètre 12 permettant de cramer vos impôts à la cadence de Frs 10’000.- la minute environ.

Le ton est lançé, parlons technologies dépassées et pognon! Carlos vous dira sans doute mieux que moi ce que coûte notre journal Mi-Chronique et en particulier son expédition suite aux nouveaux tarifs PTT. Quant à moi, je ne peux m’empêcher de me poser régulièrement la question de l’utilité d’un journal-papier comme organe d’un Club d’informatique. Il est vrai que j’ai reçu quelques échos favorables et marques d’encouragement, mais l’avis silencieux de la majorité silencieuse me fait parfois douter, d’autant que le nombre des auteurs d’articles ces dernières années ne s’est pas étoffé…

Quant on parle « média » aujourd’hui, il est difficile d’éviter « INTERNET » et tous les nouveaux moyens de communication qui y gravitent. Depuis quelques années déjà, j’ai investi un peu de temps à explorer ces possibilités puis à utiliser les outils permettant aujourd’hui de publier sur le réseau des informations presque gratuitement. Depuis quelques mois, le site WWW expérimental du Club offre diverses maigres informations sur notre Club ainsi que les derniers numéros de Mi-Chronique sous forme électronique.

S’il est vrai, et j’en suis bien conscient, que peu d’entre nous ont déjà accès au « réseau des réseaux », il me paraît certain que la proportion va en s’accroissant et que la mission d’un Club comme le nôtre est d’encourager cette migration. Dans ce contexte, il faut se rappeller que beaucoup de nos membres se sont intéressés au Club via ses activités en téléinformatique, j’ai nommé le défunt Micronet. Les activités de ….(mettre ici le nom du Gentil Membre qui a le serveur FIDO et dont j’ai honte d’avoir oublié le nom) … ont permis une continuité qu’il faut saluer, mais nous devons aller toujours plus loin…

Dans ce but et pour ne pas rallonger le bla-bla, je fais les deux propositions suivantes, que je propose de mettre aux voix indépendament:

  1. Constituer un groupe de personnes intéressées à Internet et chargées de développer notre présence sur Internet et de rendre accessibles ces services aux membres à des tarifs abordables. En pratique, je propose de (chronologiquement)
    • Développer le Site WEB actuel sur Infomaniak. Il faut des personnes intéressées au graphisme et/ou à la publication hypertexte et/ou à la programmation (Java…) Un acces à Internet me semble souhaitable mais pas indispensable. Je pense utiliser « Front Page » de Microsoft qui permet de travailler à plusieurs sur un sitesans trop se marcher dessus…
    • Modifier le serveur FIDO en serveur Web « offline » pour que les membres puissent accéder à notre site uniquement pour commencer.
    • Entamer une réflexion sur la possibilité de créer un ou des serveurs Internet « on-line » pour les membres ou négocier l’accès auprès d’un « Internet Provider » existant.

    En cas d’acceptation, un soutien financier de ce projet serait le bienvenu…

  2. Chaque membre devra choisir l’une des trois manière suivantes de recevoir le journal Mi-Chronique
    • Le membre a un accès Internet et ira lire Mi-Chronique sur le serveur WWW. On enverra un e-mail à tous ces gens pour les prévenir de la parution d’un nouveau numéro.
    • En format HTML par e-mail. Il n’aura donc pas besoin d’un accès Internet mais seulement d’un browser comme Netscape Navigator ou Microsoft Explorer.
    • En papier toujours. Dès que le nombre de lecteurs de papier deviendra inférieur aux lecteurs électroniques, Mi-Chronique ne sera plus joliment mis en forme mais ne sera plus qu’une copie papier du document HTML…

Espérant avoir sucité votre intérêt, je vous remercie de votre attention et vous souhaite une bonne fin de soirée.

Goulu

Publicités
Catégories :Uncategorized
%d blogueurs aiment cette page :