Accueil > Uncategorized > Laura et la DeskJet 850C

Laura et la DeskJet 850C

3 septembre 1995

(document publié dans le Mi-Chronique No 50 de Décembre 1995 et retrouvé en mai 2008 )

Il était une fois une petite fille de trois ans qui cassait les pieds de temps en temps à son papa. Quoi de plus normal me direz-vous ? En effet, Laura, puisque tel est son nom, avait appris à manipuler la souris du PC de son paternel un tout petit peu avant de savoir compter jusqu’à trois, puis à manipuler le superbe programme KidPix, son favori, qui permet de faire des tas de jolis dessins multicolores, animés, plus ou moins abstraits grâce à de puissants effets spéciaux. Quoi de plus normal me direz-vous ? Passe encore qu’elle ait appris deux semaines plus tard à enclencher l’ordinateur, à attendre gentiment mais impatiemment que Windows se charge, puis à cliquer où il faut pour démarrer le programme… Il suffit de remettre de temps en temps les icônes un peu d’aplomb, et de se battre pour pouvoir pondre le Mi-Chronique à temps…Là où ça se gâte, c’est quand mademoiselle n’est pas satisfaite de la qualité de ses oeuvres une fois transposées sur papier (l’option « Imprimer » du menu a été découverte accidentellement). Faut dire que sur une laser, les couleurs sont un peu grises. Papa a donc été sommé de trouver une solution, et vite. Comme le patron de papa lui met déjà une laser à disposition, pourquoi en avoir une à la maison ? Et voilà papa qui vend l’usine à gaz Postscript et se met en quête de ces machins qui colorient du papier. Papa se rappelait des affreuses images crachées, voire dégueulées par 8 jets d’encre baveux et pixelisés et fut donc quelque peu surpris lorsque le vendeur lui dit que non non, c’est pas une photo, ça, c’est du vrai bitmap 300 DPI en couleur sur papier glacé spécialement…Entre les EPSON Stylus Pro II, les Lexmark je sais plus combien et les nombreuses Hewlett-Packard, comment choisir bien ? Heureusement, un journal (PC Expert) les a récemment testées et classées en fonction de tout un tas de truc et étonnement la plus mieux bien n’est pas la plus chère : la HP DeskJet 850C rafle la palme de qualité, de vitesse et tout ça pour environ Frs 650.- à la Migros du coin. Emballé c’est pesé. En noir/blanc, pas de problème, ça crache à peine plus lentement qu’une petite laser en 600×600 DPI. En couleur, faut choisir la qualité surtout en fonction du papier. Sur papier normal, 150×150 donne des résultats très acceptables pour des figures géométriques, ou pour mettre en évidence une partie de texte (entête de lettre par exemple). Pour la super qualité en bitmap, faut mettre le papier glacé à 50 cts la page ou un transparent ad hoc et le 300×300 DPI sort des pages incroyables en 3-4 minutes.En utilisation domestique, on peut clairement dire que les jets d’encre ont rejoint les laser, avec deux avantages : le bruit (une jet d’encre arrêtée n’en fait aucun) et la couleur, qui ne coûte presque plus rien. Et ça, Laura l’apprécie énormément.

Papa Goulu

Publicités
Catégories :Uncategorized
%d blogueurs aiment cette page :